Troubles visuels

Un œil amétrope est un œil possédant un trouble visuel engendrant une vision imparfaite. Plusieurs techniques existent pour rétablir une vision nette. Le port de lunettes et lentilles le plus généralement, ou bien une modification de la courbure de la cornée par le biais d’une « chirurgie réfractive », souvent demandée par confort mais aussi par esthétisme.

On distingue 4 troubles visuels :

Les traitements pour se passer du port de lunettes dépendent de nombreux facteurs, tout le monde n’y est pas éligible. La consultation avec l’ophtalmologue permettra une expertise éclairée.

La myopie

La myopie est un défaut visuel courant chez l’être humain, la lumière passant à travers la cornée et le cristallin n’atteint pas la rétine et s’arrête avant. Il s’en traduit un phénomène d’image floue, principalement à distance. Bien souvent la vue de près n’est pas impactée par ce phénomène.

Les raisons principales de la myopie sont un œil trop allongé ou bien une cornée trop bombée gênant la lecture des images pour le cerveau à travers l’œil.

Il existe des prédispositions génétiques pour les enfants de parents myopes à contracter le même défaut visuel. Il est conseillé de consulter un ophtalmologiste dès la petite enfance. Un enfant myope plisse généralement les yeux pour regarder au loin.

Tableau des risques d'être atteint de la myopie :​

Les traitements

La myopie se manifeste entre l’enfance et l’adolescence avant de se stabiliser à l’âge adulte. Pour traiter ce problème de vue, il existe plusieurs solutions en fonction de l’importance de la myopie :

La myopie évolutive

Elle se traite par le port de lentilles d’orthokératologie la nuit ou verres freinateurs de myopie, c’est un cas plus rare et spécifique.​

L’hypermétropie

L’hypermétropie est un autre défaut visuel courant pour l’œil humain, la lumière passant à travers la cornée et le cristallin atteint et dépasse la rétine. Il s’en traduit un phénomène d’image floue de près. Bien souvent la vue de loin n’est pas impactée. Cela peut produire de la fatigue et des maux de tête en fin de journée, le cerveau cherchant à compenser et ramener l’image sur la rétine en permanence.

Les raisons principales de l’hypermétropie sont un œil trop petit ou bien une cornée trop plate gênant la lecture des images pour le cerveau à travers l’œil.

Les traitements

Pour traiter ce problème de vue, il existe plusieurs solutions en fonction de l’importance de l’hypermétropie :

L’astigmatisme

L’astigmatisme est un défaut visuel à plusieurs niveaux. Il combine à la fois la vision floue de loin de la myopie et celui de la vision floue de près de l’hypermétropie. Il s’en traduit une difficulté à distinguer les détails et une sensibilité accrue à l’éblouissement de nuit, des maux de tête peuvent se présenter en fin de journée.

La raison principale de l’astigmatisme est une courbure défectueuse de la cornée (élément ayant le rôle de lentille dans l’œil humain), qui ne peut donc traiter convenablement l’information reçue à la surface de l’œil.

Elle est ovale tel un ballon de rugby, alors qu’elle devrait être ronde tel un ballon de football. Ce trouble de la vue peut apparaitre durant l’enfance comme à l’âge adulte suite à une intervention clinique, un traumatisme ou une infection de l’œil.

Il est estimé que 15 % de la population française est atteinte d’astigmatisme.

Les traitements

Pour traiter ce problème de vue, il existe plusieurs solutions en fonction de l’importance du phénomène :

La presbytie

La presbytie est un défaut visuel qui concerne la vue de près pour des activités telle que la lecture ou bien le travail sur écran. Le cristallin ne fait plus la mise au point des objets à courte distance, ou cela nécessite plus d’efforts et peut engendrer de la fatigue et des maux de tête en fin de journée. La vue générale reste elle inchangée, cela concerne uniquement les courtes distances.

La raison principale de la presbytie est le vieillissement du cristallin (une des deux lentilles de l’œil).

Cela se traduit généralement par une diminution continue de la vue de près vers 45 ans, pour se stabiliser vers 65 ans environ. Il est donc nécessaire de faire évaluer sa vue tous les deux ans environ pour réajuster la correction de près.

Il est estimé que 40 % de la population française est atteinte de presbytie avec l’âge.

Les traitements

Pour traiter ce problème de vue, il existe plusieurs solutions en fonction de l’importance du phénomène :

Retour haut de page