DMLA

Qu'est-ce que c'est ?

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) correspond à une détérioration progressive des cellules de la macula, zone centrale de la rétine. C’est une maladie permanente et évolutive touchant les personnes de plus de 50 ans. Elle se caractérise par une perte de la vue au centre du champ de vision. La cécité est à écarter, mais cela impacte grandement les gestes du quotidien (lecture, conduite, vision des détails, etc.).

C’est la première cause de handicap pour les plus de 50 ans. 25 à 30 % des plus de 75 ans sont touchés. On estime que le nombre de personnes atteintes peut doubler d’ici 2050. L’âge, le tabagisme et certaines prédispositions familiales en sont les principaux facteurs de risques. Les découvertes autour de cette maladie étant courantes, un suivi quotidien est essentiel pour soigner au mieux le patient.

Deux formes de DMLA sont actuellement répertoriées :

La DMLA Humide

Elle évolue rapidement et doit être pris en charge au plus tôt, elle est due à la création de vaisseaux sanguins libérant des fluides dans la macula qui désorganisent la rétine.

La DMLA Sèche

Son évolution est lente, elle entraîne une disparition progressive des cellules de la macula, c’est aujourd’hui la forme la plus fréquente.

Quels sont les symptômes ?

Au-delà de 50 ans, toute évolution de votre vue doit vous pousser à prendre un RDV de contrôle avec un ophtalmologue. La DMLA est une maladie chronique nécessitant une prise en charge rapide.

1

Vous ne distinguez plus les lignes droites, elles sont déformées.

2

Une tâche sombre apparaît au centre de votre vue (dit « scotome »).

3

Votre sensibilité visuelle diminue, les couleurs sont fades, il y a comme un voile.

4

Les détails visuels deviennent de plus en plus difficiles à déterminer, cela peut être soudain.

Faites le test !

Pour savoir si vous êtes atteints, fermez un œil et regardez cette grille d’Amsler. Si les lignes ne sont pas rectilignes, c’est que vous pouvez être sujet à la DMLA, de même avec une grille de mots croisés.

Une prise en charge rapide permettra un contrôle et un accompagnement adapté à chacun.

Quels sont les traitements ?

Dans le cas d’une DMLA, il n’existe actuellement aucun traitement définitif (cela n’entraîne pas la perte complète de la vue, mais une gêne bien réelle au centre de la vision). Un suivi régulier avec votre ophtalmologue permettra de surveiller l’évolution de la DMLA et d’agir en conséquence.

Certaines pratiques permettent de ralentir l’évolution de la pathologie :

Les deux types de DMLA se traitent différemment :

Pour la DMLA Sèche

On favorisera une alimentation variée, équilibrée et riche en caroténoïde (certains fruits et légumes, poisson gras, huile d’olive) qui est essentielle au bon fonctionnement de la rétine. Il n’existe actuellement aucun traitement contre la DMLA sèche.

Pour DMLA Humide

Le seul traitement actuellement pratiqué consiste en l’injection de médicaments anti-VEGF directement dans l’œil via une piqure intravitréenne (bien plus performante que par voie orale) qui luttera contre la création de néovaisseaux sanguins.

Quelles aides au quotidien ?

La DMLA ou toute baisse de vision provoque un changement au quotidien, c’est pourquoi de nombreuses aides et conseils existent :
Les associations d’accompagnement des malvoyants de la région :
Retour haut de page